×
×

Rhône-Alpes

L’antenne Rhône-Alpes explore ses pentes et sentier depuis 2012 et le terrain de jeu est vaste, varié.

Nous programmons des randos VTT, route ou cyclo le dimanche, le week-end et même des semaines et en saison hivernale, nous savons aussi glisser sur la neige.

Des « apéros sans vélo » nous permettent de nous retrouver, de vous rencontrer et de parler des prochaines sorties et de plein d’autres choses.

N’hésitez pas à vous inscrire pour une sortie et partager le plaisir d’une sortie au grand air en toute convivialité.

Monts du Lyonnais, Beaujolais, Pilat, Forez, Pays Viennois, Chartreuse, Vercors, Belledonne ...

Des week-end et séjours nationaux sont régulièrement organisés dans notre région.

×

 

dernières sorties Rhône-Alpes

Alpages de jonquilles

Préparation du week-end des 10 ans de l'antenne Rhône-Alpes
  • by
  • 11 mai 2022

Nous nous sommes retrouvés pour un week-end à couper le souffle. J’ai préparé des traces avec quelques sentiers d’anthologie et des points de vue à tomber par terre. Que garderons nous de tout ça. C’est le but de ce week-end de reconnaissance. Nous sommes arrivés synchronisés à deux voiture pour démarrer cette première journée à partir du Bessat. Première partie, sur la liaison entre le Bessat et la Jasserie. Quelques grosses pierres sur la piste. Et arrivé dans les jonquilles. C’est magnifique. Un petit encas bucolique avec vue sur d’antiques remontées mécaniques. Puis nous reprenons en grimpant sur les crêtes par un sentier légèrement pierreux encore. Une fois sur le « crêt de Botte », le point de vue est chouette. Un gros cairn hante les lieux. A cette altitude l’alpage remplace les sapins. Mais ils ne sont pas loin. Les pentes herbeuses alternent avec de la bruyère rase.
Nous partons tout droit dans un petit single discret qui rentre rapidement dans les sapins en descendant. Il est taillé exprès avec des virages partout. Quand même quelques franchissements de pierres que nous avalerons bien vite. La descente se fait la plupart du temps sur un tapis d’aiguilles sous une grande forêt de sapins. La remonté au début un peu physique, s’est parfois calmé. Mais toujours pas mal de pierres. On enchaine des chemins assez larges pour arriver sur le GR 7. Une petite grêle s’est invité à la fête. Comme prévu nous enchainons avec la montée sur le crêt de la Perdrix et sa table d’orientation. Un petit monticule rocheux très technique pour ceux qui voudraient essayer. Le cadre est charmant avec une vue plongeante sur la Jasserie où nous retournons pour la deuxième fois de la journée.
Pour ce week-end il y a aussi deux vélos de route prévu. Nous nous croisons à ce moment. Il semble que la pluie a refroidi leurs ardeurs de randonnée pédestre.

L’heure de rentrer au Bessat a sonné. Nous rentrons, mais pas directement. Il reste du temps. Un nouveau passage sur le crêt de la Perdrix puis une redescente de l’autre côté par un autre accès et tester d’autres chemins possibles qui se révélerons assez remplis d’obstacles. On a testé les deux alternatives pour retourner au Bessat : le GR 7 ou contourner la colline par le sud. La deuxième alternative permet un point de vu assez intéressant. Pour finir, nous expérimenterons en contresens des petits singles, bien qu’un peu court, assez magnifiques.

Après s’être repoudré le museau comme il se doit, nous allons diner chez Copain comme cochon rejoint par le reste de la troupe Grenobloise et Annemassienne. L’occasion de remettre à notre hôte Bourdelois, un cadeau amplement mérité et très utile en portage. La carte est excellente. Je vous la conseille. Gratin d’andouillette pour ma part.

Le lendemain, après un petit déjeuné, qui du thé, café, ou lait au chocolat et tartine beurrée confiture, en fonction des gouts, nous démarrâmes par un grand tour dans la forêt du Bessat. Nous ne sommes pas loin du col de la république pour ceux qui connaissent. Quelques zones intéressantes. Mais le but était de rejoindre le single repéré la veille. Ce que nous fîmes. Nous avons ensuite enchainé par des repérages de chemin entre le Bessat et la Jasserie, pour continuer par le crêt de la Perdrix. Une pause casse-croûte dans un lieu charmant à proximité d’un chalet. C’est une sorte de clairière herbeuse avec quelques arbres de taille moyenne. Le soleil aidant, la sieste fut bonne.

Le but de l’après-midi est de faire en aller-retour l’ensemble des crêtes jusqu’à l’Oeillon. C’est vraiment joli et l’impression d’alpage est bien présente. Pas à la portée de toutes les roues rapport aux cailloux. Jonathan, l'annemassien, qui nous a rejoint et roulé avec nous pour la première fois, a pu montrer tout son talent dans ces sentiers pierreux. Il en a impressionné plus d'un. Pour terminer la journée, retour par tous les sentiers pris en sens inverse jusque-là le matin et la veille.

Bilan du weekend : une seule petite crevaison pour notre nouvelle recrue.
Voilà.

Nb participants: 
9 participants
VTT 2 pignons dans le Pilat avec Lolo
×

Balcons de chartreuse, mont Granier et tarte aux myrtilles
  • by
  • 13 avr 2022

Une très belle journée. Une très belle équipe. De très bons cookies et brownies.
Notre objectif : le Mont Granier : sommet mythique de Chartreuse surplombant Chambéry. Nous l'avons abordé par le chemin le plus "facile" en commençant par longer l'Isère pour s'échauffer en douceur. Une montée "facile", pour la néo-iséroise que je suis, c'est abandonner son souffle et ses poumons à chaque virage.
Arrivées au sommet du Granier : pique-nique, photo, café et tarte au myrtille. Surveiller sa glycémie est f o n d a m e n t a l.
Nous enchaînons sur une grosse descente qui fait peur, mais tu préfères quand même la faire dans ce sens là. En bas, au lieu de rentrer vers la réserve de gâteaux, nous avons bifurqué vers le sud, car : "des balcons de Chartreuse, la vue sur Belledonne est magique-splendide-beauté". En guise de Belledonne, j'ai compté les graviers sur la route, le nez dans le guidon exhalant mes dernières forces dans chaque tour de pédalier.
En vrai mes comparses (Axelle, Sandrine et Sophie) m'ont attendue avec le sourire au lèvre et une belle dose de patience. C'était dur mais tellement beau et assez fière d'avoir bouclé ma première rando 2 pignons. un grand merci les filles.
France.

Nb participants: 
4 participants
Le Mont Granier par Chambé
×

La neige, elle est trop bonne pour moi, j'y vais mais j'ai peuuur
  • by
  • 20 avr 2022

« Je commence par une piste verte ! ». Le week-end s’annonce sympa pour Benji qui va skier avec moi à allure réduite tout le week-end.
Revenons 2 ans en arrière : janvier 2020, dans une station de ski qui s’avèrera être un des premiers clusters en France. Ski de rando, zone pentue terminée, je me détends sur une zone presque plate mais croutée et décide de skier propre, je tombe, je sens le ski droit déchausser, je me relève, le ski n’a pas déchaussé, c’est le genou qui a déchaussé.
La suite : 1 opération, 1 confinement sans kiné, 1 autre confinement, 1 autre opération, 1 infiltration, 1 gros flip à l’idée de remonter sur des skis de descente.
Et voilà enfin le week-end qui va me réconcilier avec le ski de descente… ou pas.

Au programme :
- samedi sous la neige et le vent, idéal pour ne pas avoir peur (ben, oui, je n’ai rien vu !)
- dimanche sous le soleil et sans vent, idéal pour profiter de Tignes Val d’Isère et craner sur une terrasse à 12 balles café+Coca.
Le tout avec des transports en commun à faire palir le métro parisien : tapis roulants, télésièges doubles et débrayables, œufs, cabines à 6, cabines à 15…

Au menu :
- raclette
- reste de raclette
- rereste de raclette
Ca sentait bon dans l’appartement, mmmmh.
D’ailleurs, l’appart de Benji est à 20m du loueur de matos, 40m des pistes et 5’ d’un pub qui sert de la Guinness en pression, grand luxe !!

L’étourderie de la joie :
Samedi après-midi, tellement contente d’avoir survécu au ski de piste, j’ai sorti ma pochette plastique avec mon téléphone pour envoyer une photo à ma kiné (celle de l’après 1er confinement). Et j’ai paumé mes papiers avec 80€. A votre avis, qu’est-ce qui se passe à Tignes quand on perd ses papiers et son fric ? On se fait appeler par… le Vieux Campeur !
Une gentille dame a retrouvé ladite pochette plastique, a vu ma carte du Vieux Camp’, les a appelé et leur a laissé mes coordonnées. Et hop, un rencart le samedi soir avec une inconnue pour récupérer ma pochette plastique :-) … sans les sous :-(.

Merci à Benji d’avoir reproposé ce week-end ski à une date qui me convenait, et d’avoir patiemment guidé sur pistes vertes-bleues-rouges, avec pauses régulières en terrasse.

Je suis reboostée pour faire du ski de descente… en 2022-2023.

CR écrit par Line

Nb participants: 
2 participants
WE ski piste à Tignes #2
×

Première sortie avec les Dérailleurs, par Loic
  • by
  • 28 mar 2022

Première sortie avec les Dérailleurs et même première balade à vélo de l'année pour moi !
Déjà, avant le départ, j'ai trouvé top les conseils sur le site, pour oublier le moins de choses possibles (oui j'en ai oublié malgré tout).
Le lieu du départ précis et trouvé sans souci.
Très bon accueil, de bons conseils pour m'alléger (j'étais légèrement suréquipé) et hop, on est parti ! Et pas comme des balles car il fallait que le p'tit (moi) suive sur la longueur.
Première montée sans trop de casse, mon vieux Peugeot est encore en forme.
Le temps est parfait, je peux enlever mon gilet coupe vent (avec mode sauna intégré)
Les camarades sont prévenantes, on fait attention à bien faire des pauses boisson, bière, à non, oups, c'était bien de l'eau!
On m'a offert une barre de céréales (oui, j'ai oublié)
Le groupe aime sûrement la musique mais on ne fait pas l'accordéon, on est bien groupés.
Pause repas près d'un lac, et même sieste en option ! Et on repart, le temps est toujours nickel, les cuisses vont bien.
Les paysages boisés et les plaines cultivées sont magnifiques.
La boucle se termine, il est temps malgré tout, je commence à lambiner.
Une pause surprise chez une des participante pour la bière de l'amitié et la sortie est finie !
En résumé : une super balade, pile poil à mon niveau, en bonne compagnie et très bien organisé.
Merci !!! À très bientôt donc !
Loïc

Nb participants: 
7 participants
L'Ain comme l'autre sur la route
×

Plaidoyer à l'intention des prochain.e.s novices chez les Dérailleurs !
  • by
  • 21 mar 2022

Ah vous avez voulu que je fasse le compte rendu de cette sortie, la 1ère donc pour moi ?
Eh bien je vais le faire, parce qu’il y en a des choses à savoir avant de s’inscrire à une sortie...

À savoir n° 1
Vous pensiez partir pour une rando sympa sur la journée. C’était sans compter qu’un.e nouvel.le adhérent.e est toujours désigné.e pour surveiller nos voitures laissées sur le parking, Brignais ça craint un max il paraît. Et là, c’est Andréa qui a été désignée d’office. Je ne suis même pas sûre qu’une chaise avec un petit parasol aient été installés pour elle. Elle avait déserté à notre retour, j’aurais fait pareil ! Reviens Andréa, tu seras tranquille sur ton VTT la prochaine fois.

À savoir n° 2
A priori, en VTT, il y a souvent un sens d’itinéraire plus praticable et plus facile que l’autre non ? Alors POURQUOI aux Dérailleurs TOUS les autres VVTistes que nous avons croisés étaient TOUS sans exception dans l’autre sens ? Et nous en avons croisé un certain nombre croyez-moi. Les seuls engins sur 2 roues dans le même sens que nous étaient des motos cross, photo à l’appui ! Ben maintenant va falloir ouvrir une nouvelle section : moto cross ! Ah ah, vous ne l’aviez pas vue venir celle-ci ?

À savoir n° 3
1 pignon... Tu te dis en t’inscrivant, tranquille Emile.ienne ! Aux Dérailleurs, 1 pignon, sachez que c’est l’équivalent du 1er dan en judo, pas moins ! Avec passage à gué, sauts d’obstacles, pilotage sur poutre de la largeur de ta roue ou presque et pause pipi dans les ronces. Mais tu as droit à un carré de chocolat et un buff floqué et arc-en-cielisé « Dérailleurs », enfin si tu as tout bien réussi avant.

À savoir n°4
Et ça pipelette, et ça bavarde, et ça cause, et ça rigole, et ça charrie à tout va. Ça, je suis sûre maintenant que c’était dans le seul but de nous déconcentrer et de nous fatiguer dans les montées pour éviter de doubler les plus expérimenté.e.s. Bon de toute façon, sur une 1ère sortie, ne t’y amuse même pas ou tu seras accidentellement poussé.e dans le lisier des vaches, y a ce qu’il faut tout au long des parcours et c’est à ça que sert ton assurance.

À savoir n° 5
Un.e novice est aussi désigné.e à l’insu de son plein gré pour rédiger le compte rendu de la sortie (avec écriture inclusive exigée, mazet.te !) sous menace de briser la patte de dérailleur de son VTT. Et ça c’est juste pour prouver que oui, la patte de dérailleur doit faire partie du kit de survie de tout bon VTTiste. Et comme il ne restait plus que moi en novice, et comme je tiens à ma patte de dérailleur originelle, et comme il y a un pari en cours avec Line à ce sujet, pas eu le choix !

À savoir n° 6 en épilogue
Alors si toi aussi tu veux vivre ta 1ère expérience de Dérailleur.se, inscris-toi vite à une prochaine sortie, je me porte caution !
Parce qu’au-delà de tout ce qui est vrai dans tout ce faux et de tout ce qui est faux dans tout ce vrai, heureusement à l’arrivée, il y avait une nappe sur la table du goûter chez Line, et là ça change du tout au tout l’ambiance d’une sortie. Heureusement qu’elle était là la nappe !
A bon entendeur, à bientôt :-)
Fanny

Nb participants: 
8 participants
VTT 1 pignon du côté de Lyon avec Line
×

TIGNES T'Y RETOURNES!
  • by
  • 19 mar 2022

Hey,
L'avantage du formatage des CR dérailleurs, c'est que tu exploses très vite le compteur kilométrique et de D+, sans transpirer!
L'idée revenait à faire partager le coin aux non connaisseurs et à profiter des sièges pour monter: Pari tenu! Je cueille Alain à Bourg Saint Maurice vendredi soir, la montée de nuit n'a que peut d'intérêt, mais nous nous rattrapons sur la raclette. Nuit douce et Samedi, sous un ciel légèrement voilé, nous faisons le premier tour du cirque de Tignes puis basculons vers Val d'Isère. Passage à la Daille, puis descente en longeant la mythique face de Bellevarde, dont la couleur bleue glace nous laissera préférer la descente par les rouges. En bas, direction Solaise, nous grattons la neige sur le secteur, puis tentons la liaison vers le Glacier du Pissaillat. Demi-tour arrivée en bas de celui-ci, nous sommes dans les nuages, ça caille! De retour sur Solaise, un arrêt à la Datcha pour déjeuner puis nous repartons vers Tignes, non sans aller d'abord admirer les snowkite qui s'en donnent à coeur joie sous le rochet du Charvet. Les cuissent et les mollets tirent: pose goûter.
Le soir, atelier obligatoire Chartreusito (t'enlèves le Rhum, tu mets de la Chartreuse à la place, tu dégustes: enjoy)! Le diner ne se fait pas attendre et les lits nous appellent vite.
Dimanche, la météo est plus capricieuse, nous sommes guerriers, on va s'éviter le glacier, mais on part tout de même sur le massif du Pallet. Bleues et rouges s'enchainent et lors de la bascule vers Val d'Isère, les premiers flocons nous rejoignent. La neige est excellente, la visibilité moins, la météo change vite en montagne et les premières giboulées alternent: flocons, ciel bleu, ... Un bon repas chaud sous un temps ensoleillé et neigeux (faut pas chercher, les deux ensemble, la haut, ça existe). Nous retournons finir les cuisses sur Orange, qui nous a tapé dans l'oeil, avant de revenir à Tignes par la belle bleue Henri qui nous reconduit au Val Claret pour plier les gaules, non sans d'abord saluer la girafe.
C'était cool, faudra y retourner!

Nb participants: 
2 participants
WE ski piste à Tignes
×

les Dérailleurs en Rhône-Alpes


contact & info

antenne
Line, Lolo et l'équipe
Région Rhône Alpes
contact
Jean-Marc et Sophie
Grenoble
contact
Claire
Sallanches
contact
Marti
Lyon
contact
Valérie
Saint Etienne
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo LGBT (lesbien, gay, bi, trans) et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux), à Toulouse, et en Rhône - Alpes(Lyon, Grenoble).