×
×

Ouest

Bienvenue dans le Grand Ouest !

L'antenne Ouest des Dérailleurs comprend les Pays de la Loire et la Bretagne , et même la région de Tours !

On organise des sorties le plus souvent le dimanche ou sur des week-ends. Il y en a pour tous les goûts : VTT ou route loisirs « mode convivial » ou plus sportif et même vélo sacoches !!
On participe aussi à des événements sportifs d'envergure (Bag à Nantes, Tigre à Rennes, trail, ... et même certains sur du Triathlon).
On organise aussi des week-ends multisports : Vélo + une autre activité (course à pied, canoë) et bien sûr des week-ends VTT ou route toujours conviviaux
N'hésitez pas, venez vous joindre à nous pour des apéros sans vélo ou des randos !


Nantes et sa région, ses rivières, son vignoble, mais aussi en Vendée sur la côte, entre marais et bocage, et aussi vers Rennes ...
Les terrains de jeux ne manquent pas !

×

 

sorties Ouest


Vendredi, 06 Mai 2022 - Dimanche, 08 Mai 2022
week-end vtt niveau 3

Samedi, 30 Juillet 2022 - Dimanche, 07 Août 2022
séjour vtt niveau 2

nos dernières sorties

Exercice de VTT en binôme

Premier jour de classe pour un groupe très hétéro...gène
  • by
  • 03 oct 2021

Rendez-vous de bon matin ce dimanche à la base VTT de Nozay, à la Ville-au-Chef, pour le stage de pilotage organisé par Gwladys et Lucie.
Ça démarre bien avec un accueil chaleureux et un bon café du responsable de la base, qui nous ouvre gentiment le local : un petit-déjeuner très apprécié après soit une nuit (pluvieuse) sous tente soit une longue route pour Gwen et Carine venues compléter notre groupe.
Une fois les vélos montés, Sébastien notre moniteur MCF d'aujourd'hui nous emmène nous échauffer tranquillement par les chemins vers le terril d'Abbaretz. Avis aux éventuels anciens qui me liraient : celui-ci n'est plus le terrain de jeux sableux, varié et pentu des stages d'antan, non qu'il ait changé, mais une belle clôture en ferme l'accès car la décomposition du schiste sous la pluie (de la pluie, par ici ?) donnerait des gaz cancérigènes. À quoi n'avons-nous pas échappé !
De l'autre côté de la route, le sable de l'aire de stationnement de la base départementale est parfait pour les exercices sur les basiques : freinage court, dérapage long, large, sur place, pédaler-freiner, mélange du tout dans une course en binôme... On n'écrira pas quelle équipe gagne (de toute façon ce n'étaient jamais les mêmes), qui a poussé la balle le plus loin d'un coup de roue arrière, qui a systématiquement fait valser la bande de freinage, quels bourrins se sont allègrement rentrés dedans, qui s'est trompée de parcours...
13h, la faim commence à nous tenailler, les mollets à chauffer, et le ciel nous tombe sur la tête : vite à l'abri sous les préaux !
L'après-midi reprend avec des exercices en sous-bois, en commençant par un peu de danseuse plaquée, pour bien digérer sans doute. Heureusement qu'avant de monter il faut descendre ! On alterne avec quelques parcours en single track à difficultés multiples (sauf la barre étroite, trop mouillée), dont un chronométré. Chacun améliore son temps au 2e passage (sans tricher sur le premier, cela va sans dire).
Retour à la Ville-au-Chef pour profiter, du moins ceux qui veulent (et peuvent), du beau parcours tracé dans les landes à ardoises derrière une énorme piste de moto cross : ça tourne, ça monte, ça tourne, ça descend, ça glisse... que du plaisir ! bon, d'accord, du pédaler freiner aussi, et surtout de la fatigue : accélérer, freiner, ça use... rien de tel qu'un bon goûter pour s'en remettre, et faire le bilan avec notre moniteur du jour. Lors d'un stage FFCT d'antan, un précédent moniteur Sébastien avait repéré la particularité du club des dérailleurs ("la sieste" :-D) : maintenant, il paraît qu'on est un groupe "très hétérogène". Euh... pas trop ?

Nb participants: 
8 participants
Stage pilotage VTT
×
Vététistes sous les arcades de Vioreau

Pré-rentrée d'automne de l'antenne
  • by
  • 03 oct 2021

En cette veille de stage de pilotage, pour optimiser les déplacements dans le nord 44, et nous remettre en jambes, Lucie nous a proposé la boucle "des Arcades", sur le conseil du club de VTT local.
Rencontres ou retrouvailles, les 4 filles et les 2 gars sont à peu près à l'heure au rendez-vous (il faut dire, un départ à 14h, c'est pratique !), et surtout au bon endroit, au bord du lac de Vioreau.
Un petit sandwich et c'est parti ! Le circuit, très roulant, est parfait pour la remise à VTT (pour certaines) voire en selle (pour les autres), chacun à son rythme, et aussi pour se raconter les vacances d'été tout en pédalant !
Enfin, roulant... pas sous les fameuses arcades où Damien, régional de l'étape, nous fait descendre et tenter de monter, tout en nous expliquant le rôle de ces aqueducs : alimenter en eau, depuis le réservoir de Vioreau, la portion du canal de Nantes à Brest située en hauteur entre les lits de l'Erdre et de l'Isac. Sans la construction du canal il n'y aurait donc eu ici ni le lac ni la rigole, longée par un très joli chemin ombragé.
Quelques gouttes nous ont fait répéter l'exercice d'enfilage de vêtements de pluie, mais c'était une fausse alerte : pas de quoi rincer les vélos, le lac a fait l'affaire malgré son niveau plutôt bas.
Nous montons ensuite les tentes à l'aire (très) naturelle de camping de Vioreau, recommandée par les vététistes locaux. Il y a beaucoup de place et d'arbres, les sardines s'enfoncent bien, il ne pleut plus, et avec un peu de patience chacun a même une douche chaude, ouf !
Ça fait du bien de rouler, ça fait du bien de se doucher, et ça fait du bien de manger, de boire, et de continuer à papoter, à l'excellente crêperie juste à côté (conseillée par les vététistes locaux).
Et comme ça fait du bien de dormir, les garçons regagnent leurs pénates locales, les filles leurs matelas gonflables - les premiers avec un vague sentiment de culpabilité car entre-temps le groupe de jeunes rugbymen (15-16 ans ?) annoncé par le gestionnaire de la base a planté ses tentes à l'autre bout du champ, pardon du camping.
Heureusement, grâce à l'autorité naturelle de Lucie et sa maîtrise de la technique dite des gros yeux, la nuit fut moins pire et plus longue que ce qu'on aurait pu craindre. Au final, l'averse de 6h révélera néanmoins qu'une tente n'était plus étanche...
Mais les vélos étaient bien à l'abri dans les voitures.

Nb participants: 
6 participants
Rando pré stage pilotage
×

La sacoche en liberté!
  • by
  • 01 oct 2021

Le 14 juillet, rendez-vous est donné chez notre guide expérimentée, pour un top départ : la Vendée en vélosacoches démarre. Les Dérailleuses enfourchent leurs différentes montures équipées de sacoches contenant tentes (tout en MSR s’il vous plait – Houba Houba ??), duvets, de quoi se changer, de quoi cuisiner et quelques provisions pour les jours à venir. Nous voilà parties pour 5 jours et 4 nuits d’autonomie à la découverte de la Vendée. Du moins, nous le pensions, car Pat, n’aura pas tardé à nous rejoindre dès le deuxième soir nous abreuvant d’eau agrémentée de vins, bières et apéros. Et dès le deuxième matin, notre bivouac se voit enrichi d’un petit déjeuner de roi, pains au chocolat, brioches et même le café chaud, … merci Pat pour ces attentions et les merveilleux moments passés.

Pour l’aventure, notre guide - et quelle guide, capable de s’adapter à la troupe, plus ou moins fatiguée, tout en gardant un circuit au plus naturel - nous mènera à travers les petits chemins de sa Vendée qu’elle aime tant. Notre parcours se verra riche de routes magnifiques, diversifiées parsemées de petits « coups de cul » pour tendre les mollets, de petits brins d’histoire de la Vendée (et les fameux blancs contre les bleus !!!), de superbes bâtiments, églises et lieu patrimoniaux, les animaux mécanisés, le refuge du Général des blancs, des jeux en bois d’équilibriste, et cerise sur le gâteau : une dernière fin d’après-midi à la plage dans une eau à bonne température suivie d’une glace délicieuse. Le mode cyclotourisme a rapidement conquis nos quatre dérailleuses qui auront profité chaque journée des moments offerts.

Entre 30 et 50 km par jour, pas de quoi épater les plus fous de km. Cependant rien ne pourra concurrencer la superbe ambiance, les nombreux partages, le petit café au bistrot du matin (rapidement devenu une tradition), le petit resto, les douches froides du soir, les coins toilettes improvisés derrière une balle de foin ou un buisson, la pelle à cake, les nuits bousculées par des soirées en musique (et oui, même au milieu des champs), les apéros du soir (qui allégeaient les sacoches du matin !!!), le petit café chaud de Pat, la brioche vendéenne, le super pâté, les partages et chacun des moments passés ensemble sur nos vélos à pédaler et découvrir, à travers les chemins sélectionnés par Lucie, cette magnifique Vendée.

Nous terminerons cette belle aventure par un repas partagé, et une bonne douche chaude, chacune repartant chez elle, la bonne humeur en tête, les souvenirs présents et en se promettant de revenir car ces 5 jours nous ont apporté le sentiment d’un long voyage tout en liberté.

Merci aux participantes, Merci de cette belle épopée, C’est à refaire

Vendée sacoches
×

debug2 compte rendu
  • by
  • 01 oct 2021

test2

Vendée sacoches
×

Lutter pour être visible pas pour être une cible
  • by
  • 14 juin 2021

7 500 participants à cette marche militante nantaise !
Même sans musique l'ambiance était là !

Les Dérailleurs ont participé à l'organisation, en mode sécurité de fin de cortège... ce n'est pas la place idéale pour profiter de la fête.. mais sans les bénévoles, la marche n'aurait pas eu lieu !
Merci aux présents !
#fiers

Nb participants: 
7 500 participants
Marche des Fiertés de Nantes
×

Des coups de soleil sur tes mollets
  • by
  • 02 juin 2021

Dès le samedi matin, le temps que la retardataire arrive, (moi), d'un dernier café pour Flo et on enfourche nos vélos. Notre motivation a été mise à l'épreuve par un passage pluvieux, départ 10h45 !! Le nuage passe tranquillement pour laisser place au soleil qui ne nous quittera pas de la journée. Nadia est blessée c’est donc Lucie et moi, qui serons les guides de choc ! Le passage sur Noirmoutier se fera par le pont (le seul dénivelé de la journée). Nous roulons sur la digue, entre le Polder de Sébastopol (site classé Réserve Naturelle Régionale) d'un côté et la Baie de Bourgneuf de l'autre. Le paysage défile dans la bonne humeur avec de superbes panoramas, entre flore (merci Eveline pour tes cours sur les diverses plantes) et faune sauvage avec une grande diversité d'oiseaux. Avec les ouvertures des bars, c'est une pause sur la terrasse d'un bar à huîtres au Port du Bonhomme qui s'improvise sur notre chemin, petite collation avec huîtres et palourdes pour certain et le petit verre de muscadet qui va bien. Et c'est reparti, direction la plage du Bois de la Chaize pour un super spot où nous attend Nadia avec le pique-nique. Baignade, apéro, far breton fait maison et on continue notre balade dans les méandres du très joli village du Vieil. On traverse l'île entre champs de pommes de terre et marais salants, direction l'Epine pour une autre baignade côté Océan histoire de comparer la température de toute la Team (ou presque !) ! Le temps file vite, il faut reprendre les vélos pour rentrer, encore quelques coups de pédales, le pont se profile à l'horizon et l'apéro nous attend à l'arrivée...

Bilan : 65 km, quelques coups de soleil pour les plus blanches du groupe. A la mer, sortie remarquée d’Estelle, hésitation non moins remarquée de Flo (lol)…
Merci les filles et Alexis pour ses bons moments...

Nb participants: 
6 participants
Du vent sur tes mollets...
×

les Dérailleurs dans l'Ouest


contact & info

antenne
Carine, Nadia et Lucie
Nantes
contact
Lucie
St Gilles Croix de Vie
contact
Christian
Lorient
un club lgbt

Les Dérailleurs sont un club de vélo LGBT (lesbien, gay, bi, trans) et friendly.
Présents dans plusieurs régions de France, notre club est ouvert à toutes et tous, débutants ou confirmés. Nous organisons toute l'année des randos, week-ends & séjours vtt (mountainbike) et vélo de route.
Antennes des Dérailleurs à Paris Ile de France, dans l'Ouest (Nantes, Paimpol, Bordeaux), à Toulouse, et en Rhône - Alpes(Lyon, Grenoble).